« Prendre corps » dans la mélancolie