En lecture au Petit Théâtre du Gazette Café

Dans le cadre du Printemps des Poètes, le 19 mars 2022,

à l’invitation de l’Association Les CO-LECTEURS,

je lirai mes poèmes et je répondrai aux questions de François Szabo, que je remercie du coeur,

sur mes livres

  au Petit Théâtre du Gazette-Café.

Je vous donne rendez-vous à 14h30 au 6, rue Levat, Montpellier. 

Entrée libre sans inscription préalable.

Pour savoir plus, merci de cliquer sur le lien ci-dessous:

https://printempsdespoetes.com/Luminitza-C-Tigirlas-Le-Sel-de-la-vie

La paix, est-elle sans pourquoi?

C’est le titre de mon article à lire sur le site de la Fondation Européenne de psychanalyse:

Pour le lire, merci de cliquer sur le lien suivant:

https://forum-des-psychanalystes-benevoles.org/wp-content/uploads/2020/04/L.-C.-Tigirlas.La-guerre-pdf.pdf

Et aussi un autre texte à lire:

http://luminitzatigirlas.eklablog.com/un-premier-mars-sans-martisor-a212165919

Avec Gérard Pommier « La poésie brûle »

Association Lacanienne Internationale Languedoc-Roussillon
Fondation Européenne pour la Psychanalyse (FEP)

Montpellier, le samedi 12 mars 2022 de 9h30 à 12h
Vocables tombés en pluie du ciel, la poésie et parfois la « proésie »
sont lues à haute voix par les écrivains conviés au Séminaire :
INCONSCIENT & RÉVERBERATIONS POETIQUES
Cette fois l’écrivain invité tend la main aux habitués de l’autre Séminaire : « Vérité et acte du sujet (dit psychotique)« , afin de scruter ensemble le « faire, le savoir-faire » que Lacan donne à entendre dans l’ouvrage de l’écriture.
Dialogue avec Gérard POMMIER, psychanalyste et écrivain,
reçu par Luminitza Claudepierre Tigirlas,
Psychanalyste à Montpellier, membre de l’A.L.I. et de la FEP,
Docteure en Psychopathologie, Poète : https://luminitzatigirlas.com/

Désir matricide (et/ou infanticide) et parfois tentative d’écriture d’une « métaphore maternelle ». L’entretien portera sur les chapitres de « La poésie brûle » : « La main tendue de Celan », « Khlebnikov : Tu sera ! », « Artaud : Du « Père étrange à la renaissance des cendres », « Joyce glossographmann»…

« Comment freiner cette machine qui se déroule à la vitesse d’un automatisme
mental à l’infini, sans points et sans virgules ? C’est le moment où un mot qui court trop vite s’enroule sur lui-même. Il se met tête-bêche et serre les freins. Artaud emploie une expression qui tombe juste lorsqu’il parle des « boulettes » ou de « crottes » glossolales. C’est une mise en boule, suivie d’une chute. Du point de vue de la vitesse et de la résistance de la barre, le néologisme est un signifiant qui se laisse tomber sur le dos d’un signifié et se met en boule pour freiner l’automatisme mental. Un signifié ou plusieurs engrossent un signifiant, et leur bébé néologique arrête le vertige d’un univers en expansion. La prose et la poésie s’enlacent l’une l’autre en une étreinte limbique d’avant la vie. Les « crottes glossolales » sont la chute en boulette du peu qui reste de prose : elles veulent donner une nouvelle chance à la poésie du début. Elles veulent repartir des limbes, lorsque le nourrisson jouait avec les sons. Il fabriquait des boulettes lui aussi, sans chercher à dire quelque chose. C’était juste sauver un corps en péril en pétrissant ensemble des sons selon les plis d’un babillage.
Pendant cette période de sa vie, Artaud ne fait plus de rimes : sa syntaxe se désosse, ses glossogrammes forment une boulette où prose et poésie valsent ensemble. La prose perd la raison et les mots riment avec les choses dont elles parlent ».

(Gérard Pommier, La poésie brûle, Galilée, 2020, p. 85.)

Aperçu de l’ouvrage : http://: Luminitza C. Tigirlas lit « La poésie brûle » de Gérard Pommier

Gérard Pommier, psychiatre, psychanalyste et écrivain, est professeur des Universités émérite de psychopathologie, membre d’Espace analytique, directeur de la revue La Clinique lacanienne et cofondateur de la Fondation européenne pour la psychanalyse (FEP). Auteur d’une trentaine de livres, il a notamment publié : Don Juan : Repenti, DéMETOOflé, Pardonné (éditions le Retrait, 2021), Féminin, révolution sans fin, (éditions Pauvert, 2016), Le nom propre –Fonctions logiques et inconscientes, (PUF, 2013), La mélancolie. Vie et œuvre d’Althusser (Flammarion, 2009) et Les Corps angéliques de la postmodernité (Calmann-Lévy, 2002), etc. Voir plus :https://fr.wikipedia.org/wiki/Gérard_Pommier

Luminitza C. Tigirlas est auteure de livres de poésie : Eau prisonnière (2022), Par l’aiguille du sel (2021), Noyer au rêve (2018), Ici à nous perdre (2019), Nuage lenticulaire, (2019), Foherion (2019) ; d’essais : Rilke-Poème, élancé dans l’asphère (2017), Avec Lucian Blaga, poète de l’autre mémoire (2019), Fileuse de l’invisible – Marina Tsvetaeva (2019) ; de fictions : Le Pli des leurres (2020), etc. Voir plus : http://www.m-e-l.fr/luminitza-c-tigirlas,ec,1490

Entrée libre avec inscription préalable
Lieu : Au local de Via Voltaire, 1 rue Voltaire, 34000 Montpellier. Tram 2 : Arrêt Comédie.
S’inscrire auprès de Luminitza C. Tigirlas : luminitza.tigirlas@gmail.com ou au 06 20 36 74 71.
Séance publique ouverte à toutes les personnes intéressées par le sujet.

L’affiche est publiée sur le site de l’ALI dans l’agenda du 12 mars 2022:

https://www.freud-lacan.com/agenda/detailevenement/4562/-/verite-et-acte-du-sujet-dit-psychotique

Une clarté au plus près de l’obscur vrai

Je vous invite à lire à la Une du site de l’A.L.I. notre entretien avec le poète James Sacré à propos de son rapport à l’écriture. Ce texte est issu de la Séance du 25 novembre 2021 du Séminaire « CRÉATION & PSYCHANALYSE : RÉVERBERATIONS. La poésie à gorge déployée » qui a  lieu à Montpellier.

C’est ici:

https://www.freud-lacan.com/getpagedocument/29384

Séminaire-rencontre avec le poète James Sacré

Montpellier, le jeudi 25 novembre 2021 à 19h30

CREATION & PSYCHANALYSE : REVERBERATIONS

Vocables tombés en pluie du ciel, la poésie et parfois la « proésie »

 sont lues à haute voix par les écrivains invités.

Avec eux, nous scruterons en entretien le « faire, le savoir-faire », dont parle Lacan

dans son Séminaire du 11 mai 1976, par l’écriture poétique.

Séminaire-rencontre avec le poète James Sacré

La poésie à gorge déployée

James Sacré  quel tissu se déchire

Faut-il que je sois nulle part,
Nef d’église ou gare entre deux trains,
Pour ne pas te rejoindre
Là où tu n’es plus rien ?
Il n’y a plus qu’un peu de ma pensée
Prise en du sentiment qui s’inquiète
De ne plus savoir ce qu’il est.
Chocolat chaud, chausson aux pommes
Tablette étroite contre paroi de verre
Des gens passent vite ou sont là debout
Devant des indications d’horaires. Le temps
Qu’ils ne vont pas mesurer longtemps ;
Déjà sont-ils pas comme n’existant pas
Devant mes yeux qui regardent
Qui regardent
Et qui ne te voient pas.

(13 février 2019, et 27, 28 décembre)

James Sacré, Quel tissu se déchire ?, Tarabuste, 2020, p. 219.

Reçu par Luminitza Claudepierre Tigirlas

Psychanalyste à Montpellier, membre de l’Association Lacanienne Internationale, Docteure en Psychopathologie Fondamentale et Psychanalyse de l’Université Paris-Diderot Paris 7, Poète. Voir : https://luminitzatigirlas.com/

James Sacré est né en 1939 en Vendée, où il passe son enfance à la ferme parentale. Longtemps enseignant dans une université du Massachusetts (Smith College), aux États-Unis, il vit désormais à Montpellier. Auteur d’une œuvre poétique abondante, principalement publiée chez Tarabuste, Obsidiane et aux éditions André Dimanche, il est aujourd’hui reconnu comme l’un des poètes les plus importants de sa génération. (Texte issu de :https://www.franceculture.fr/personne/james-sacre) Voir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/James_Sacré

Luminitza C. Tigirlas est auteure entre autres de livres de poésie : Par l’aiguille du sel (2021), Noyer au rêve (2018), Ici à nous perdre (2019), Nuage lenticulaire, (2019), Foherion (2019) ; d’essais : Rilke-Poème, élancé dans l’asphère (2017), Avec Lucian Blaga, poète de l’autre mémoire (2019), Fileuse de l’invisible – Marina Tsvetaeva (2019) ; de fictions : Le Pli des leurres (2020), etc. Voir plus : http://www.m-e-l.fr/luminitza-c-tigirlas,ec,1490

Lieu : 1 rue Voltaire, 34000 Montpellier. Tram 2 : Arrêt Comédie.

Entrée libre

S’inscrire auprès de Luminitza C. Tigirlas :  luminitza.tigirlas@gmail.com ou au 06 20 36 74 71.

Séminaire inclus dans les enseignements de l’A.L.I.-LR : http://www.ecolepsychanalytique-lr.com/enseignement.html

Séance publique ouverte aux personnes intéressées par le sujet.