Ma patrie-poète

De Moldova orientale, lieu de ma naissance, jusqu’à Sète, le chemin est celui d’un funambule qui cherche l’équilibre dans les lignes de Paul Valéry. Le fil sur lequel je titube n’indique pas le trajet vers Sète en partant de Montpellier où je vis, je travaille et j’écris depuis 2020 en passant par Lyon et Paris, ville qui m’a accueillie à partir de 14 janvier 2000. À Paris j’ai reçu l’acte de ma naturalisation française.

J’écris en français par amour de cette langue et fantasmatiquement j’en ai fait ma langue d’écriture par peur que si je revenais à mon roumain d’origine appris et pratiqué en Moldova orientale sous régime soviétique, le cyrillique s’imposerait à nouveau face à l’alphabet latin et je me retrouverait écartelée, encore.

Cette année 2022, le Festival international de poésie Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée m’invite sous les bannières de la Roumanie / Moldavie orientale, à côté d’Ana Blandiana, poète née en Roumanie, de l’autre côté de la rivière Prutul, du coté Ouest, là où mon rêve de Patrie réunifiée s’ouvre au monde occidental.

En Moldova orientale, celle des Roumains sans Patrie, il m’est arrivé de lire les poèmes d’Ana Blandiana jusqu’à briser ma voix si jeune, si étrangère de par mon accent dû au bilinguisme roumain/russe.

La poésie naît sur des voies clandestines et les poèmes orthographiés dans l’alphabet roumain arrivaient tout de même à nous, exilés sur nos propres terres car annexées par la Russie impériale.

En France, je relis Ana Blandiana en édition bilingue, goûtez à cette version française :

Ne me laisse pas

Tomber dans le futur,

M’effilocher dans le temps qui viendra,

Comme un oiseau

Enseveli à l’horizon lointain

Dans la tombe du ciel.

Sois pour moi l’ancre

Dans l’argile

Capable de me retenir à l’herbe

Du présent,

Un présent devenu passé,

Sois pour moi l’ancre

Et demande…

Ana Blandiana, Ma Patrie A4, traduit du roumain par Muriel Jollis-Dimitriu, Black Herald Press, 2018, p. 103.

 Nous serons réunies lors d’une séquence commune dans le cadre du Festival Voix Vives : 

Mercredi 27 juillet 2022  :

11H-12H RUE VILLARET-JOYEUSE (CÔTÉ RUE DES TROIS JOURNÉES). PLAN 14 SOUS UN MÊME CIEL LECTURE/DÉBAT Poètes d’un même pays ou d’une même région de la Méditerranée. Ana Blandiana (Roumanie) Luminitza C. Tigirlas (Roumanie/Moldavie orientale) PRÉSENTATION : PATRICIO SANCHEZ

Voir le programme complet du Festival de poésie: 

https://www.sete.voixvivesmediterranee.com/Publications/Programmes_festival/

Les extraits de toutes mes présences à Sète: 

http://luminitzatigirlas.eklablog.com/luminitza-c-tigirlas-poete-invitee-a-sete-2022-a212848639

Je hâte d’y être.

Avec Ana Blandiana à Sète
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Bookmarquez ce permalien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s